Partenaires

CNRS
Logo UNS
Logo OCA


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Présentation

Wolfgang Doeblin

Wolfgang Doeblin (ou Döblin) est un mathématicien français d’origine allemande, mort en 1940 à 35 ans, qui est considéré comme un des fondateurs du calcul stochastique.

Le pli cacheté 11-668 qu’il envoya à l’Académie des sciences lorsqu’il se trouvait sous les drapeaux, à la mi-février 1940, ne fut ouvert qu’en 2000.

Il contenait des travaux sur la résolution de l’équation de Kolmogorov (théorème démontré indépendamment en 1965), c’est-à-dire des calculs sur la densité de la position d’une particule soumise à des phénomènes de diffusion, mais en utilisant des méthodes trajectorielles sur ces généralisations du mouvement brownien plutôt que des méthodes analytiques. Ces idées, sur lesquelles sont fondées le calcul stochastique ou calcul d’Itô, seront retrouvées indépendamment à partir des années 1940, notamment par le mathématicien Kiyoshi Itō.

L’enveloppe du pli cacheté comporte en titre Sur l’équation de Kolmogoroff de W. Doeblin.
Voir plus de détails sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Wolfga....

Wolfgang Doeblin

Wolfgang Doeblin

Pour en savoir plus.

L’équation de Kolmogoroff : Vie et mort de Wolfgang Dœblin, un génie dans la tourmente nazie (Anglais) Broché – 30 juin 2005 de Marc Petit (Auteur) Editeur : Folio (30 juin 2005)

Il s’était suicidé à vingt-cinq ans, le 21 juin 1940, voyant son bataillon encerclé par la Wehrmacht, pour ne pas tomber aux mains des nazis. Vincent Doblin, de son vrai nom Wolfgang Döblin - fils du célèbre romancier Alfred Döblin, mais aussi génie des mathématiques connu de quelques initiés -, avait pris soin de brûler ses papiers personnels, et adressé quelques mois auparavant à l’Académie des sciences, sous pli cacheté, le texte inachevé d’un mémoire intitulé L’équation de Kolmogoroff. Ce pli mystérieux ne sera décacheté qu’en avril 200, et personne ne se doute de ce qu’il contient : un chaînon manquant dans l’histoire des mathématiques contemporaines. Sur les traces de Wolfgang, Marc Petit a enquêté en France et en Allemange pour ressusciter l’émouvante histoire de cet homme d’exception, et se faisant, évoque la figure du père, un des plus grands et des plus singuliers écrivains du XXe siècle. À travers cet extraordinaire parcours croisé de deux êtres apparemment aussi différents que distants, c’est toute l’histoire des intellectuels et savants juifs d’Allemagne et d’Europe centrale qui se déploie sous nos yeux.